Endométriose en naturopathie Aix-en-Provence Marseille

L’ENDOMETRIOSE EN NATUROPATHIE

En cabinet, je reçois de plus en plus de femmes ayant été diagnostiquées comme étant atteinte d’une endométriose et cherchant à soulager leurs maux avec la naturopathie. Quelques informations pour faire le point sur ce mal qui touche aujourd’hui 1 femme sur 10.

L’endométriose, qu'est-ce que c'est ?

L’endométriose est une maladie hormonodépendante dans laquelle des cellules de l’utérus (plus précisément de l’endomètre) migrent au sein de l’utérus, dans la cavité pelvienne ou parfois même jusqu’à l’abdomen et le thorax.

L’endomètre est ce tissu qui a pour fonction d’accueillir le futur embryon dans le cas d’une grossesse ou, s’il n’y a pas eu fécondation, va se desquamer pour former les règles. Dans le cas d’une endométriose, sous l’influence des hormones du cycle féminin, les cellules ayant migré hors de leur zone d’origine vont alors desquamer et créer ainsi des lésions inflammatoires douloureuses.

Présente potentiellement jusqu’à la ménopause, l’endométriose peut avoir de gros impacts sur la qualité de vie de nombreuses femmes (activités sociale et professionnelle, sport, sommeil, relations sexuelles…) : d’autant plus que le diagnostic met parfois encore aujourd’hui plusieurs années avant de pouvoir être posé.

Qu’est-ce qui provoque l’endométriose ?

Il est acquis aujourd’hui que cette pathologie est liée à un déséquilibre hormonal et, plus précisément, une problématique de production et de transformation de nos œstrogènes.

Les causes exactes ne sont malheureusement pas encore connues, mais plusieurs facteurs de risque semblent pouvoir être mis en avant :

  • Une prédisposition génétique
  • Un environnement pourvoyeur de pesticides et de perturbateurs endocriniens
  • Des carences nutritionnelles et/ou une faiblesse au niveau hépatique
  • Une origine iatrogène (liée à un acte médical ou traitement telle qu’une contraception inadaptée)
  • Une déficience du système immunitaire
  • Une possible accentuation avec la présence de stress chronique.

Quels sont les signes d’une endométriose ?

Le plus souvent, l’endométriose est caractérisée par ce que l’on appelle les « 5D » ou les « 5 douleurs 5D » :

Endométriose en naturopathie Aix-en-Provence Marseille
  • Dysménorrhée (douleurs lors des cycles, très souvent lors des règles ou durant l’ovulation, mais…pas toujours !)
  • Douleurs pelviennes chroniques
  • Dyspareunie (douleurs lors des rapports sexuels)
  • Dysurie (douleurs lors de la miction)
  • Dyschésie (douleurs lors de la défécation).

Parfois, d’autres troubles peuvent apparaitre, tels que :

Mais aussi parfois des maux de tête, un manque d’énergie, des douleurs du dos…

Dans certains cas, l’endométriose est asymptomatique et ne sera diagnostiquée que lorsque la conception d’un enfant se révèle difficile.

L’endométriose et la naturopathie

Un suivi médical et gynécologique est indispensable dans le traitement de l’endométriose. La naturopathie, quant à elle, vous permettra d’améliorer votre hygiène de vie.

Une consultation personnalisée reste indispensable, mais, en attendant, quelques pistes pour vous aider :

  • Un rééquilibrage alimentaire : mise en place d’une alimentation hypotoxique, limitation des aliments pro-inflammatoires (vigilance sur le gluten et les produits laitiers notamment), apport en omégas 3, diminution des graisses saturées et des produits industriels, favorisation d’une alimentation pauvre en glucides à index glycémique élevé ou en sucres simples, apports nutritionnels en vitamines B et E, éviction autant que possible des aliments phyto-œstrogènes…
  • Un soutien en complément(s) en cas de carences avérées (à vérifier avec votre médecin traitant) : vitamines B, vitamine D, magnésium, zinc…
  • Une phase de détoxication du foie, organe clef du métabolisme hormonal
  • La réduction de l’inflammation de l’organisme, via l’alimentation et/ou l’utilisation d’une complémentation
  • La recherche d’une hygiène de vie correspondant à chacune et permettant la reconnexion à son corps et à ses émotions : qualité du sommeil, gestion du stress et des émotions, suppression des perturbateurs endocriniens de notre quotidien, mise en place d’une activité physique
  • Et, selon les cas, l’utilisation de la phytothérapie afin de jouer sur la régulation hormonale (attention, pas d’automédication pour ces plantes : la phytothérapie doit être adaptée à chacune !)
  • Etc.

Si vous souhaitez vous faire accompagner en cas d’endométriose, n’hésitez pas à me contacter pour une consultation de naturopathie sur Aix-en-Provence à la Torse, sur Marseille à proximité du Prado ou même en visio à distance !

Julie LEPLAE, Naturopathe pour l’endométriose à Aix-en-Provence (13100) et Marseille (13008)

Une réponse

Les commentaires sont fermés.